• 03.05.2022
  • Sponsoring / Partenariat

À l'issue d'une Pierra Menta haletante, les favoris italiens, Michele Boscacci et Matteo Eydallin, se sont imposés au général devant les Français Xavier Gachet et William Bon Mardion, samedi.

Chez les femmes, les reines Axelle Gachet-Mollaret et Tove Alexandersson sont restées invaincues sur les quatre étapes.

2e au général comme en 2018, en 2016 et en 2015, les Français Xavier Gachet et William Bon Mardion ont longtemps cru à une première victoire ensemble sur leurs terres.

Larges vainqueurs de la première étape, encore au coude-à-coude à l'issue de la deuxième, c'est une impressionnante chute de Gachet, vendredi, sur la troisième étape, qui a eu raison de leurs espoirs.

Cette dernière a en effet entraîné un problème matériel qui leur a fait perdre trois bonnes minutes.

Axelle Gachet-Mollaret et Tove Alexandersson hors d'atteinte

Il n'y a jamais eu match côté féminin. Ecrasant la compétition avec plus de 15 minutes d'avance chaque jour pour finir à plus d'1h14 de leurs premières poursuivantes (les Italiennes Martina Valmassoi et Katia Tomatis), la paire composée de la Français Axelle Gachet-Mollaret et de la Suédoise Tove Alexandersson a passé sa fin de semaine à faire la course avec les hommes pour aller chercher un Top 20 au scratch (19e).

Axelle Gachet-Mollaret s'est offert une troisième victoire sur la Pierra Menta, quand Tove Alexandesson, sur le circuit depuis 2020 seulement, s'adjuge, tout sourire, sa première victoire.